Très souvent, lors de mes reportages photographiques, les appareils photos professionnels côtoient les smartphones qui ont une façon particulière, et réactive, de capter une image. J’aime tirer profit de ces rencontres avec les « smartphonographes » pour attraper le visuel du visuel, l’image dans l’appareil, et en quelque sorte, « voler » le cliché de l’autre (toujours avec un grand sourire et un sincère merci).